05/03/2014

Ecouter, regarder, sentir …

Par Lisy Detiège


A Pour qu’il y ait de l’Amour, il faut respecter l’autre.

Pour qu’il y ait du respect, nous devons apprendre à nous connaître.

Pour nous connaître, il faut avoir l’envie d’aller vers… être curieux de…,

s’ouvrir aux autres et à notre environnement…


Ecouter, regarder et accepter les différences ! Se projeter au-delà de l’épreuve car chacune nous apprend quelque chose. S’intéresser et s’ouvrir afin de comprendre que tout est vie et qu’il n’y a pas de vie sans Amour.

La vie de tous les jours est bien souvent routine. Pour celui qui aime observer et écouter, cette monotonie sera remplacée par le plaisir.

Quand je regarde l’autre et que je l’écoute, j’ai envie de mieux le connaître. A chaque personne que je croise en faisant mes courses ou en me promenant, je peux dire un mot gentil, un compliment ou offrir un sourire d’encouragement. Ces quelques échanges feront que la personne se sente reconnue et moins seule.

J’aime me promener et observer la nature. Chaque jour, elle évolue différemment et je ne m’en lasse jamais. J’admire sa force, son adaptation, son renouvellement et sa composition m’apprend à mieux la connaître. L’envie me prend alors de vouloir la protéger. Pauvre terre, elle est soumise à rude épreuve !

écouter, regarder,....jpgComme j’ai beaucoup de respect pour elle, j’essaie de faire attention à ma consommation. J’achète par petites quantités des aliments de saison afin de ne rien jeter.

Lorsque je cuisine, j’ai envie que la nourriture me soit bénéfique, tout en pensant à ceux qui ont travaillé dur pour m’alimenter et je les remercie par la pensée.

Bien souvent, je remercie l’Etre suprême d’avoir un toit, du chauffage, de l’eau… et je souhaite à d’autres de recevoir cette même chance. Tant de gens, d’enfants n’ont même pas de l’eau potable. En agissant de la sorte, je reste attentive au gaspillage.

 

Avoir envie de connaître, d’apprécier ce qu’on a, sans chercher à posséder toujours plus ! Voilà, il me semble, une façon positive de respecter le monde qui nous entoure. Ainsi, nous pouvons aimer davantage.

René cultivait le respect envers la nature, envers les hommes mais aussi envers les objets. En ces derniers, il cherchait à découvrir leur matière noble. Il pensait à leur long parcours pour devenir un meuble ou une sculpture.

Dans sa tête se créait un scénario des différentes étapes ou usages auxquels l’objet fut soumis avant d’arriver chez lui. Il pensait aux personnes qui l’avaient choyé et utilisé.

Et nous, que faisons-nous ? Nous possédons pas mal de choses que nous ne savons plus apprécier. Pourtant, quelle chance de posséder autant d’ustensiles, d’outils et autres qui nous facilitent la vie.

Changeons notre regard sur eux, sachons les remercier car, en prenant conscience de la valeur de nos biens, nous apprécierons davantage tout ce qui vit. Cette attitude développera l’envie de partager notre bien-être.

Le moment est venu d’arrêter de consommer toujours plus afin d’apprendre, avec Amour, à nous contenter de ce que nous avons. Le temps ainsi dégagé sera mis à profit pour nos familles, nos amis et nos voisins.

Quel bonheur de pouvoir avoir des contacts qui ne sont plus des rapports d’intérêt ou de force mais des échanges et des partages amicaux ! Connaître l’autre et faire fi de nos différences.

Voilà ce que j’ai envie de vous souhaiter car la vie est belle à celui qui sait écouter, regarder, sentir avec les sentiments du cœur.

07:18 Écrit par Les Amis Ren dans N° 81 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.