12/02/2014

Ah, l’Amour

Par Bernadette Thewissen


Une autre forme d’introduction du sujet …


« Si je crois en quelque chose de prodigieux après la mort, c’est bien à l’Amour que j’y trouverai. Si Dieu nous donne cette sensation de l’amour sur terre, c’est pour nous préparer à cet Amour infini. J’ai la conviction absolue que la mort est le paradis de l’Amour. La terre est l’antichambre de l’Amour. Je n’ai pas perdu, me semble-t-il, une virgule de cette pensée depuis mon enfance. Si je la perdais, je perdrais tout. »

 Guy Gilbert – Extrait de « La vieillesse et l’émerveillent. »


La terre est l’antichambre de l’Amour. Une heureuse façon d’exprimer que nous naissons avec cette parcelle d’Amour ah l'amour !.jpglogée en tout ce qui vit nous, en notre bonne Mère terre et autour de nous.

D’ailleurs, Il est le sentiment le plus évoqué ici-bas. Les livres en parlent, la musique l’exprime, les chanteurs le chantent, les câlins l’enlacent, la solitude rend son manque cruel, la nature en témoigne…

Au fond, nous ne faisons pas un pas sans ressentir son désir et pour celui qui vit un mal-être profond, le manque d’Amour alourdit son quotidien, le rendant plus douloureux encore.

Cette recherche perpétuelle est due au fait que l’homme croit devoir Le découvrir à l’extérieur de lui-même, alors qu’il est logé au fond de son intérieur.

A la naissance, cette parcelle d’Amour nous est donnée en héritage, à tous, sans exception. Et tout au long de notre parcours terrestre, nous sommes invités à La faire grandir.

Il nous appartient donc de nous laisser séduire par Lui, sans calcul, sans contrainte et sans rien attendre en retour.

Si quelqu’un recherche l’Amour afin d’être mieux servi, il sera profondément déçu car l’Amour ne grandit en vous que si vous l’offrez aux autres.

 

Cette quête, permanente pour certains, semble parfois inaccessible. Or, s’il y a bien quelque chose d’accessible, c’est l’Amour. C’est dans la simplicité et l’humilité qu’Il se manifeste le mieux.

 

S’abandonner à l’Amour infini sans rien attendre en retour.

S’ouvrir joyeusement à l’inattendu.

Car le plus grand bonheur consiste à trouver quelqu’un d’autre à aimer plus que soi-même.

Par ignorance, bien souvent, le cerveau de l’homme se met à gamberger sur le sujet. Il se nourrit dès lors d’images, de clichés ou de pensées erronées. Quoi de plus normal puisque le cerveau est matière ! De ce fait, il est un outil et non un guide. Seule l’âme possède la capacité de nous orienter vers l’Amour porteur de Lumière

Etre à l’écoute de son âme rend l’Amour accessible et puisqu’il faut toujours commencer par un pas très simple, cherchons à poser des gestes authentiques car ils se bâtissent dans l’Amour.

Observez la nature ! Vous constaterez que la force qui gère l’ensemble de la création n’est autre que l’Amour !

Je vous invite à découvrir la suite dans cet Entre Amis :

Si tu aimes, tu aimes tout,

même les tâches les plus ingrates, les plus délicates,

les plus éphémères comme les plus grandioses.

 

07:56 Écrit par Les Amis Ren dans N° 81 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.