23/10/2013

Mon avis

Par Annie Tallet 

 

 

Il faut aller de l’avant, non seulement pour soi-même mais également pour sa famille.

 

Dans les moments difficiles, les livres de Monsieur Théwissen : Aimer et Guérir – Mon livre de vie – Amour, S agesse & T olérance, ainsi que les revues Entre Amis, m’aident à y parvenir.

Ces lectures encouragent une remise en question salutaire car j’essaye d’appliquer ce qui y est dit.

Bien sûr, il faut du temps car les vieux comportements se changent difficilement. Il est nécessaire de s’appliquer afin que ces vérités s’imprègnent en nous.

C’est ainsi que nous avançons sur le chemin de la vie.

Cependant, je ne perds pas de vue l’éducation inculquée par mes parents.

Je suis fière d’eux. En pleine guerre d’Algérie, s’ils n’avaient pas été de l’avant, toute notre famille aurait été anéantie. L’arrivée en terre française a été très dure et difficile. Mes parents n’ont jamais baissés les bras. Ils nous disaient : « Ca va aller. Un peu de patience... Les choses vont s’arranger. » Toujours, ce positif qui ressortait. Quel bel exemple durant toute cette épreuve !

J’en garde le souvenir que, quoi qu’il advienne, même lorsque nous sommes frappés par une dure épreuve, nous devons a'er de l’avant afin de donner l’exemple à nos enfants.

Cette étape de ma vie personnelle m’a fortement marquée et l’attitude positive de mes parents a eu une répercussion sur toute notre famille. S’ils n’avaient pas été de l’avant, nous aurions tous sombrés.

C’est ainsi que j’ai compris que la souffrance nous permet de voir la vie différemment. Elle nous rend plus fort et nous encourage à a'er de l’avant.

Voilà, ce que je ressens. J’ai été heureuse de le partager avec vous tous.

 

 

07:33 Écrit par Les Amis Ren dans N° 80 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.