20/10/2013

Si doux à mon souvenir

Par une Amie de Coeur 

 

Comme tout le monde sait que ta maison est ouverte à tous ceux qui ont du chagrin. Moi, chaque fois que je suis triste, je me surprends à chercher son chemin. Jamais personne n’a pas me retenir.

Tu es si doux à mon souvenir.

Tu restes à jamais sur les chemins perdus de ma mémoire.

Je ne tiens pas à toi comme le lierre qui s’accroche autour des rochers.

Ce ne sont pas les promesses, ni les mots d’amour qui chaque fois me poussent à te retenir.

C’est pourquoi, je te retrouve si doux à mon souvenir.

Mais malgré les distances, les champs de blé qui toujours nous séparent, je veux encore aider le monde, la pluie peut me mouiller et le soleil me brûler jusqu’à en mourir.

Je ne sais pas si un jour j’arriverais au bout de mon voyage, mais je sais qu’un jour, je reviendrais quand je n’aurais plus la force de mourir, vers ta maison sur les chemins perdus de ma mémoire et tu seras là si doux à mon souvenir.

Avec Amour.

Petit déjeuner.jpg

07:30 Écrit par Les Amis Ren dans N° 80 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.