16/10/2013

Découvrir le moteur de l’existence

Par Michel P.

J’entends encore René me dire : laisse le passé là où il est, mais parfois il est bon de se retourner pour mesurer tout le chemin parcouru.

Quand la question, qu’est ce qui t’a fait avancer ?, m’a été posée, je me suis retourné pour observer et comprendre... 


J’entends encore René me dire : laisse le passé là où il est, mais parfois il est bon de se retourner pour mesurer tout le chemin parcouru.

Quand la question, qu’est ce qui t’a fait avancer ?, m’a été posée, je me suis retourné pour observer et comprendre…

A l’époque, je n’étais pas un jeune homme poussé par de beaux idéaux ou versé naturellement dans la philosophie, la spiritualité.

Pourtant, depuis mon jeune âge, quelque chose m’avait toujours frappé : le faitd’aider et de soutenir mes parents m’a permis de sentir l’importance d’aider les autres.

Cette révélation m’a donné l’envie d’accompagner ceux qui souffraient, surtoutmoralement et humainement, tels que les gens sensibles qui ne savaient pas toujours quoi faire de leur vie, quel sens lui donner…

Et un beau jour, sans crier gare, René est entré dans ma vie.

Dès la première rencontre, il m’a plongé dans un autre monde qui m’était inconnu, un monde allant tellement au-delà du sens donné par les religions.

De prime abord, ce concept me semblait un peu fou mais d’une logique implacable, cohérant et baigné dans le respect, l’amour, la lumière.

A ma grande surprise, je n’ai ressenti aucune réticence, moi qui était plutôt rebelle et écorché, seulement un grand « OUI » qui ne m’a plus quitté.

découvrir le moteur de l'existence.jpgSacré René !

Le ressentir, c’était bien beau, mais il a fallu le digérer, l’intégrer progressivement à l’exigence du quotidien et à ma personnalité.

Je me suis retrouvé avec une multitude de nouvelles données, un espace immense ouvert devant mes yeux et à devoir gérer en même temps que la fougue de la jeunesse et de mon tempérament.

La confrontation entre la réalité de la vie sur terre et la nouvelle vision de la Vérité bien supérieure à nos conditionnements, était source de questionnements difficiles, d’équilibres instables, d’emballements désordonnés, parfois d’angoisses profondes.

Heureusement, René a toujours été présent pour m’aider dans mes incertitudes. Il a corrigé le tir. Il a assoupli ma vision et j’ai trouvé un nouvel équilibre, aucœur de rencontres salutaires.

Mais surtout, ce qui a été primordial, je me suis rendu compte que le statut d’humain n’était pas figé une fois pour toute. Chacun pouvait changer, s’améliorer, se remettre en question.

Cet élément me semble le vrai moteur de l’existence terrestre et qui me fait avancer au quotidien.

Un jour, j’étais un peu perdu, j’ai dit à René que je ne savais pas très bien pourquoi j’étais sur terre, il m’a répondu avec toute sa  force : « ET TON EVOLUTION ?... ».

Et maintenant, quand le flou s’immisce en moi, j’entends de nouveau sa voix,telle une boussole, je reprends alors mon chemin et j’avance…


07:27 Écrit par Les Amis Ren dans N° 80 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.