24/04/2013

L’art de rester simple

 

Par Bernadette Théwissen.

 

Pendant des décennies, le confort de vie a fortement évolué et depuis peu de temps, il s’impose comme un du. Pour nos parents, ces facilités ont été appréciées à leur juste valeur. Malheureusement, aujourd’hui, leur démesure s’est transformée en un droit élémentaire, alors que sur terre, nous n’avons aucun droit mais uniquement des devoirs.

l'art de tester simple.jpg

Ces temps difficiles nous disent que la récréation est terminée et que l’heure est venue de renouer avec la sagesse élémentaire.

Qui prononce le mot sagesse fait allusion aux qualités, avec lesquelles nous sommes invités à avancer sur le chemin. Et je continue et j’avance et par delà les rues, c’est un espoir que je lance. Paroles du chanteur Grégoire.

Parmi ces qualités et vu l’ambiance de notre monde actuel, je commencerais par évoquer la nécessité d’agir dans la simplicité et l’humilité.

Ce conseil s’impose d’autant plus que nous sommes des êtres humains de passage : un jour, tu nais – un jour, tu meurs – entre les deux, tu fais de ton mieux.

La naissance est un cadeau offert non seulement à une famille terrestre et à ses proches mais elle est également un engagement pris par l’enfant envers la planète et l’Univers. Nous faisons tous partie de cette longue chaîne d’entraide évolutive, dont chaque maillon joue un rôle important. C’est pourquoi, personne ne naît au petit bonheur la chance mais bien à l’endroit qui lui convient et dans les conditions propres à son évolution et au rôle qu’il devra  assumer.

A cela s’ajoute, la responsabilité que l’humain a prise pour sauvegarder les éléments qui lui sont prêtés : qu’ils soient minéraux, végétaux, animaux ou les autres humains. A notre petit niveau, nous sommes donc les gardiens de cette richesse mise à notre disposition pour nous permettre d’accomplir les devoirs de la vie.

Comme un diamant qui réclame considération, amour et respect, notre environnement personnel, naturel et spirituel doit être choyé, soigné, respecté, écouté afin que notre descendance puisse retrouver intact, elle aussi, ce prêt et qu’elle continue à l’améliorer.

Une règle d’or : ne jamais abîmer ou détruire ce qui nous est prêté !

Cette petite description rend l’art de rester simple d’autant plus important mais comment y parvenir ? En demeurant à notre place… sans fard, ni artifice… Nous sommes un grain de sable dans l’Univers, nés pour les autres et non pour nous-mêmes. Il est bon de veiller à ce que notre grain personnel ne vienne pas enrayer le système.

Ce conseil peut-il s’appliquer à une société qui cultive l’art de paraître ? Ce dernier évolue selon ses propres critères : sans bruit, sans crier, sans donner l’impression de s’imposer. Le paraître s’est introduit dans toutes les couches de la société. Sa volonté d’y parvenir est telle que la majorité des gens ne prennent pas conscience qu’ils se perdent à petit feu.

L’art de paraître bouffe les énergies et le contenu du portefeuille, alors que nous demeurons tous des êtres uniques. De ce fait, il est conseillé de vivre selon ses moyens, son mode de vie, son bonheur de rester fidèle à soi-même.

J’arrête là, même si j’ai beaucoup à dire sur le sujet. Cette parenthèse m’épuise. A quoi bon ! Ne donnons pas du crédit aux choses superficielles. Cherchons plutôt à oublier le superflu afin de nous consacrer à l’essentiel qui est, ici, l’art de rester simple.

Il présente bien des facettes. J’en révèle quelques-unes :l'art de rester simple1.jpg

  • Adopter une franchise d’une simplicité déconcertante.
  • Cultiver une spontanéité absente de tout profit personnel.
  • Afficher la simplicité de vivre en fonction de ses moyens financiers et de son mode de vie.
  • Se montrer digne de ce que nous sommes.
  • Ne pas essayer de ressembler aux autres.
  • Développer un esprit de tolérance.

Surtout ne sous-estimez pas l’art de la simplicité car le manque d’humilité risque de nous faire emprunter un chemin tortueux ou escarpé.

C’est le moment de rappeler que l’Amour s’offre dans la simplicité. En Lui séjourne toutes lueurs d’espoir ! La joie rayonnante se partage simplement ! La générosité se nourrit d’un amour simple ! Le bon sens s’éveille grâce à l’Amour !

Plus j’avance sur le chemin, plus je me rends compte de l’importance de l’Amour et de sa simplicité. Grâce aux gestes simples, sans grandes phrases, ni longs discours, l’échange s’installe et se nourrit aussi de la simplicité de l’autre.

Chaque parole, chaque geste, chaque action, chaque élément de la vie prend alors tout son sens. Le chemin qui conduit à la source de vie ne peut se parcourir qu’en restant simple et humble. Garder son âme d’enfant !

Approfondir ce concept, c’est toucher à ce qu’il y a de plus profond en nous, c’est accéder à son épanouissement personnel.

On ne peut nourrir l’âme et enrichir l’esprit sans adopter une attitude simple.

Le bruit, les paillettes, la publicité, le superflu étourdissent en nous ce qu’il y a de meilleur. Comment rester humble et simple lorsque tout s’agite autour de nous, lorsque la vie des autres envahit notre territoire ?

Aimeriez-vous que les anonymes envahissent votre jardin secret, sans y être invités ? Certes non.

Et pourtant, ce phénomène existe aujourd’hui. Votre jardin secret est de plus en plus envahi par des priorités, des propositions ou des directives imposées par le monde extérieur. La publicité en est un des exemples.

Lorsqu’on laisse les mauvaises herbes envahir son jardin secret, l’harmonie intérieure régresse et c’est la porte qui s’ouvre à bien des souffrances.

Approfondir l’art de rester simple en toute circonstance, c’est toucher à ce que nous avons de plus profond afin de l’aider à remonter à la surface. C’est aussi être dans la vie – être dans sa vie.

Il n’est pas nécessaire de paraître au milieu de la foule mais de se fondre en elle afin de pouvoir poser des actes positifs en toute discrétion et rester ainsi fidèle à soi-même et aux valeurs que l’on défend.

En rejetant le paraître, vous vous ouvrez aux différences qui enrichissent le potentiel spirituel. Aussi, restons ouverts à tout raisonnement afin d’en retirer ce qui nous convient et de négliger le reste.

l'art de rester simple2.jpg

En 2013, la couleur de la peau, les divergences de vue, les modes de vie jouent encore un rôle prédominant. Et pourtant… chaque race, chaque milieu, chaque situation, chaque religion possède ses points forts et ses points faibles.

Malheureusement, l’homme reste toujours le même, seul agitateur de tragédies dont il détient le secret du processus. Cette mentalité se répète sur tous les continents. Est-ce que cela va durer jusqu’à la fin des temps. ? Les causes d’affrontement ne manquent pas. D’ailleurs, elles cultivent le malin plaisir d’agiter le malin en toute circonstance.

Quand comprendra-t-on que les luttes et les guerres ne mènent nulle part ? Que les morts d’un camp se paient par les morts de l’autre camp ! Les siècles s’écoulent, les paysages évoluent au rythme des nécessités cosmiques et l’homme, lui, il continue à brandir les armes pour obtenir ce qu’il veut.

Il est toujours aussi difficile de s’asseoir autour d’une table et de raisonner logiquement, sagement. Ce pouvoir destructif se retrouve également dans toutes les couches de la société. Regardez autour de vous : la débâcle dans les ménages, dans les familles, au sein des entreprises ou des institutions. Il suffit qu’un membre décide de changer la donne pour une raison personnelle et l’opposition monte au créneau.

Comme quoi l’art de rester simple est devenu incontournable.

N’hésitez plus. Renouez avec lui.

 

Citations.

La vie est simple,

ce sont les gens qui la compliquent. René Théwissen.

 

La différence entre le possible et l’impossible réside

en la détermination qui sommeille en toi. Tommy Lasorda.

 

La vie est comme une bicyclette

pour garder l’équilibre, il faut avancer. Albert Einstein.

 

La simplicité véritable allie

la bonté à  la beauté. Platon.

 

De toutes les dispositions de l’esprit,

la simplicité est celle qui contribue davantage

au bonheur de la vie. Axel Oxenstiern.

07:11 Écrit par Les Amis Ren dans N° 79 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.